Projets

Burkina · Théâtre-action

Le projet se centre sur la création collective d’une pièce de théâtre en collaboration avec la compagnie burkinabé Marbayassa :  le choix du thème de la pièce -sur les réalités sociales de la vie burkinabé, sa conception ainsi que différents ateliers ont lieu pendant 2 semaines. La représentation dans différentes communautés villageoises autour de Ouagadougou est l’aboutissement du travail collectif !

Outre la création théâtrale comme outil de sensibilisation, le projet a pour objectifs de faire découvrir :

  • la Compagnie Marbayassa en tant qu’association socio-culturelle burkinabé : ses activités et son fonctionnement, ses méthodes de création théâtrale et de liens avec le public.
  • la place du théâtre dans la société burkinabé, comme moyen artistique de critique, de conscientisation et de dialogues avec les communautés.
  • la vie quotidienne de familles burkinabé : le partage du quotidien burkinabé en immersion dans les familles des comédien·ne·s qui permet d’approfondir l’échange culturel, la découverte de la vie du quartier à Ouagadougou et de la vie quotidienne villageoise pendant la tournée théâtrale.

L’atelier théâtral est un prétexte à la rencontre de personnes issues de cultures différentes

Le partenaire local

Fondée en 1992 à l’initiative de trois comédien·ne·s ayant accumulé des années d’expérience au sein de l’Atelier Théâtre Burkinabé (ATB), la Compagnie Marbayassa est une structure d’expression artistique, principalement axée sur la démarche théâtrale. L’effectif actuel de la troupe compte une dizaine de personnes travaillant, encadrées par un metteur en scène et un directeur artistique. Les création théâtrales sont présentées tant au Burkina qu’à l’étranger.

Les objectifs de la compagnie ? Contribuer à la promotion d’un théâtre interactif, participer à l’échange culturel entre les peuples et avec d’autres structures, assurer la formation des jeunes en art du spectacle, susciter une réaction des populations vis-à-vis des problèmes qui les préoccupent.

Par le biais du théâtre, mais aussi du conte, de la musique et de la danse, la Compagnie Marbayassa ambitionne de contribuer à l’émergence d’une conscience de la dimension culturelle du développement.

L’activité de la troupe s’oriente sur deux axes : la recherche d’une esthétique dramaturgique s’inspirant des réalités culturelles de la société burkinabé en privilégiant la participation active du public; le choix prioritaire de thèmes posant des problèmes concrets au Burkina afin de susciter la prise de conscience et de stimuler la recherche de solutions. Les thèmes abordés sont le SIDA, l’excision, la drogue, la condition de la femme, les migrations…

Ce qu'apporte le projet

  • Aux participant·e·s : le renforcement des connaissances sur la mondialisation et le développement, les organisations internationales, les relations interculturelles, la coopération… / une compréhension approfondie des liens entre réalités locales et enjeux globaux, entre réalités du « Nord » et réalités du « Sud » / la découverte et la participation à des dynamiques sociales alternatives concrètes / de meilleures connaissances sur la société civile au Burkina, sur la culture comme levier de changement social / apprentissage des techniques de théâtre-action / un partage des cultures traditionnelles ( face à l’uniformisation culturelle globale) / une meilleure compréhension des réalités vécues par les artistes burkinabé·e·s.
  • A la compagnie Marbayassa : Une expérience hors du commun pour les comédien·ne·s, la création d’une dynamique collective, un échange culturel, une valorisation de leur travail et de leurs luttes, une visibilité des enjeux et des difficultés vécus par la communauté d’accueil, un soutien à un micro-projet socio-culturel
  • Pour toustes : une nouvelle forme de solidarité internationale, permettant de déconstruire les stéréotypes respectifs !

L'immersion · en pratique

  • Conditions de vie du groupe : une semaine dans les familles, ensuite, le groupe et les membres de la Compagnie Marbayassa travaillent, mangent et dorment dans un espace communautaire à Ouagadougou
  • Encadrement : le coordinateur de la Compagnie Marbayassa encadre le groupe et assure son intégration au sein de la troupe avec qui le groupe partage la majorité de son temps. Un comédien est chargé de la mise en scène, un autre de l’organisation des représentations.
  • Transports : taxis locaux, moto taxis, bus, camionnette.
  • Répartition du temps de séjour :  2 jours d’accueil et de découverte de Ouagadougou, une semaine d’immersion dans les familles des comédiens, 2 semaines d’improvisations, de créations et de répétitions de la pièce en milieu urbain et 1 semaine de représentations dans les villages.

Conditions de participation à un projet

Le projet est ouvert à toute personne âgée de minimum 18 ans dans l’année. Il est nécessaire de résider en Belgique pour s’engager dans un projet, et ce pour des raisons pratiques de participation aux activités de formation.

Le projet international propose à toute personne de s’impliquer bénévolement dans des actions solidaires mises en place par des associations partenaires de Quinoa, en Amérique latine, en Afrique et en Asie. Il comprend trois étapes, obligatoires :

  1. une phase préparatoire : rencontres, réunions, 1 w-e de formations, ateliers, 1 w-e de chantier local, récolte de fonds… -de février à juin ;
  2. l’immersion -1 mois en juillet/août ;
  3. un partage d’expériences en fin de projet – 1 week-end fin septembre

Il s’agit d’un processus collectif : les départs se font en groupe de 6 à 12 participant·e·s, encadré·e·s par 2 responsables de projet.

>> Toutes les infos générales sur les projets internationaux de Quinoa : inscription, coût, agenda, étapes, objectifs pédagogiques…

Contact · pré-inscription

…Envie d’en savoir plus, d’être tenu·e au courant des prochaines soirées d’infos, des rencontres de groupe, des dates d’inscription ? pré-inscris-toi (sans engagement) !

Soutenir notre partenaire local !